TeeTravel

Les Baléares nous surprennent et nous fascinent ; chaque île, avec sa personnalité autochtone, se distingue des autres

L’archipel des Îles Baléares se compose de cinq îles : Majorque, Minorque, Ibiza, Formentera et Cabrera. C’est l’un des principaux centres touristiques de la Méditerranée grâce à ses douces températures et ses plus de 300 jours de soleil par an. Ceci, allié à de beaux paysages, plages, zones protégées et nombreuses possibilités de loisir et de relax, fait des Baléares un lieu cosmopolite visité depuis tous les endroits du monde.
Cette superbe enclave de l’ancienne Mare Nostrum est un archipel composé de 5 îles et plusieurs îlots. On distingue deux groupes d’îles : au nord-est les Gymésies (Majorque, Minorque et Cabrera) et au sud-est les Pityuses (Ibiza et Formentera). Le climat y est doux et le soleil y brille plus de 300 jours par an. Les paysages et les plages sont splendides, et l’offre culturelle vaste. Sans compter les possibilités de loisir et de relax et l’hospitalité des habitants, qui en font un lieu cosmopolite attirant les touristes du monde entier, que ce soit pour y passer quelques jours de vacances ou pour rester y vivre.

Il n’est nullement surprenant que l’aéroport de la capitale, Palma de Majorque, soit l’un des plus transités d’Espagne. Les Baléares nous surprennent et nous fascinent ; chaque île, avec sa personnalité autochtone, se distingue des autres, mais toutes ont une chose en commun : il est difficile de les quitter sans sentir naître le désir d’y revenir, encore et encore.
La cuisine traditionnelle des Îles Baléares (en catalan, Illes Balears), fruit de l’intense activité halieutique et paysanne que l’on enregistrait déjà sur ces îles avant l’éclosion touristique, est aussi riche que variée. Du typique frit majorquin aux coques de légumes et autres en passant par les cassolettes de langoustes, originaires de Minorque et plat exceptionnel s’il en est, l’oliaigua amb figues (figues), le cuscussó (dessert de Noël d’origine arabe), les formatjades de Pâques, le gin, etc. Ibiza et son flaó (gâteau au fromage aux herbes) et la salade de poisson de Formentera. Ce ne sont que quelques exemples des délices qui valent bien une visite à l’archipel des Baléares. Et parmi les douceurs, impossible de ne pas citer la populaire ensaimada.

DEMANDEZ INFORMATION

Majorque, l’élégante île majeure, comme la nommèrent les romains, possède tout ce dont on peut rêver. Les premiers touristes commencèrent à arriver sur l’île au début des années 1920 et jusqu’à la Guerre Civile, un tourisme sélectif y grandit, composé surtout d’intellectuels et d’artistes. L’offre culturelle de Palma équivaut à celle d’une ville dix fois plus grande ; par exemple l’Auditorium de Palma possède l’une des meilleures salles de concert d’Europe. Le climat suave de l’île, aux cieux dégagés, sa beauté paysagiste, sa longue histoire et son atmosphère cosmopolite en font un lieu privilégié. À Majorque, vous trouverez relax, source d’inspiration, culture et loisir.
Minorque est l’île du vent, car la légende accorde aux vents de tramontane la faculté de modifier les conduites. C’est la plus orientale de l’archipel, et elle possède une forte personnalité qui la distingue du reste des îles. Ponctuée de monuments mégalithiques et de multiples traces de sa culture accidentée, c’est une véritable terre de contrastes qui s’étend sur à peine 700 Km2. Sa superficie pratiquement plane nous surprend agréablement avec 216 km. de côte bordée de multiples plages et calanques solitaires. Minorque, la mineure comme disaient les Romains par opposition à la majeure, Majorque, présente une atmosphère presque intouchée, vierge ; comme si dans ces localités aux gens cordiales et aux eaux transparentes, le temps s’était arrêté sous l’étrange effet de la magie propice au repos.
Ibiza, l’île blanche, a été baptisée ainsi à cause de sa

 typique architecture blanche et est devenue un souriant et cosmopolite centre au grand attrait touristique. Si par le passé Ibiza connut la célébrité pour sa culture hippie et ses plages nudistes, aujourd’hui elle offre également de nombreuses possibilités pour d’autres publics. Un grand nombre de jeunes l’ont choisie pour son extraordinaire vie nocturne, qui commence en fait en fin d’après-midi dans les fabuleuses calanques ou en centre ville, pour s’achever au petit matin après avoir passé toute la nuit dans l’un des innombrables établissements à la mode et autres discothèques. Mis à part cela, il ne faut pas oublier que l’histoire d’Ibiza remonte à loin, qu’elle a servi de foyer à de nombreuses cultures méditerranéennes comme la punique ou la romaine, et qu’elles y ont laissé leurs traces. C’est pourquoi une visite culturelle serait de grand intérêt, s’il est toutefois possible de résister à la force quasi magnétique que la plage exerce sur le touriste lorsqu’il se trouve sur l’île.
Arriver à Cabrera et passer plus d’une journée sur ses côtes désertes est un privilège que même Robinson Crusoe se serait vu refuser. Depuis 1991, l’île de Cabrera et les autres petits îlots qui composent ce paradis ont été déclarés Parc Naturel Maritime et Terrestre. Depuis, en faveur de la protection de la flore et de la faune, les visites sur l’île sont contrôlées par l’ICONA (Institut National pour la Conservation de la Nature). La merveilleuse nature intacte de Cabrera présente une côte découpée en magnifiques calanques, avec une seule plage de sable sur son littoral oriental.

ÎLES BALÉARES

TOURS EN ÎLES BALÉARES

DEMANDEZ INFORMATION

    Votre nom *

    Ton Email *

    Votre pays *

    Votre message

    Acceptez notre politique de confidentialité Je souhaite m'abonner aux actualités Spain Incoming